La culture du Soja-légume

plantes de soja

gousses de soja

Introduction

Le soja, qui a pour nom scientifique Glycine max (L) Merill, appartient à la famille des légumineuses tout comme le haricot, le petit pois et le voëhm.

Malgré que la majeure partie de la production mondiale du soja est destinée à la fabrication d’huile, il existe, cependant, des variétés qui sont consommées vertes et qui sont connues comme le soja-légume.

Le soja-légume est récolté lorsque les graines sont bombées et remplissent les gousses vertes à 90%.  Il peut être consommé à la manière du petit pois, c’est-à-dire en soupe, curry ou daube ou comme l’arachide en mangeant les graines bouillies.

Composition et valeur alimentaire du soja-légume

Le soja a une très haute valeur nutritive.  Il est en effet un légume des plus riches en protéines comme le démontre le tableau ci-dessous. Le soja est aussi une importante source de vitamines et minéraux.

Valeur nutritive de différentes légumineuses (%)

Eléments nutritifs

Haricot

Petit Pois

Soja

Proteines

6.1

6.7

13.6

Matière grasse

0.2

0.4

6.3 (sans cholestérol)

Amidon

6.3

15.5

3.4

Fibres

1.4

2.2

1.5

Cendres

0.8

0.9

1.5

Variétés

L’AREU a introduit, en 1995, dix nouvelles variétés de soja-légume en provenance de l’Asian Vegetable Research and Development Centre.  Dest tests d’adaptabilité s’étalant sur une période de trois ans ont été effectués et au vu des résultats plus que satisfaisants obtenus à ce jour, l’AREU recommande 2 variétés les plus performantes, notamment VSS 1 et VSS 2.

Pratiques culturales

(a)       Climat

Le soja-légume peut-être cultivé à travers l’île et tout le long de l’année.  Cependant de meilleurs rendements sont obtenus lorsque tout le cycle est complété en été, c’est à dire pour les plantations effectuées d’octobre à février.

(b)       Sols convenables

Le soja-légume s’adapte à divers types de sol.  Alors qu’il préfère un pH proche de la neutralité, il a été cultivé sur des sols à pH variant de 4.5-7.5.

(c)       Préparation du sol

Ameublir le sol sur un profondeur d’environ 25-30 cm.  Une préparation fine diminue les risques de mauvaise germination.

(d)       Mode de plantation

La culture du soja-légume se fait dans des sillons de la façon suivante:

Espacement entre les sillons

Espacement entre les plantes

Profondeur des sillons

Largeur des sillons

50 cm

5 cm

10 cm

15 cm

Les semences sont placées à une profondeur de 2 à 3 cm dans les sillons.  La plantation doit être faite lorsqu’il y a suffisament d’humidité dans le sol.

(e)       Semences

(i)         Quantité

La quantité de semences requise est de 100-110 kg/hectare (40-45 kg/arpent), la population étant de 400 000 plantes/hectare (20 plantes/sillon d’un mètre).

(ii)        Traitement

Poudrer au Thiulin à 3g par kg de graines.

(f)        Fertilisation

La fertilisation se fait à deux reprises: à la plantation et à la floraison.

Engrais

par hectare

par arpent

par mètre de sillon

(i)   A la plantation

 

 

 

       Fumier décomposé

20 tonnes

8.4 tonnes

1 kg

       Sulfate d’ammoniaque

140 kg

59 kg

7 g

       Superphosphate triple

175 kg

74 kg

8 g

       Muriate de potasse

170 kg

72 kg

8.5 g

(ii)  A la floraison

 

 

 

       Sulfate d’ammoniaque

140 kg

59 kg

7 g

(g)       Irrigation

Un apport d’eau est primordial aux stades de la plantation et de la formation et remplissage des gousses.  Tout manque d’eau durant cette dernière période entrainerait une baisse conséquente de rendement.  Par contre, le soja-légume peut supporter de courtes périodes de sècheresse durant la période végétative. Contrairement à la majorité d’autres cultures, les grosses averses prolongées n’affectent pas trop cette culture.

(h)       Désherbage

Un désherbage manuel pendant les premières semaines suivant la plantation s’avère nécéssaire.  Par la suite, l’espacement rapproché des plantes et le dévéloppement rapide de la végétation rendent difficile la pousse des mauvaises herbes.

(i)        Protection des cultures

(i)         Maladies et contrôles

Au cours des essais, cette culture est apparue relativement indemne de maladies et de ce fait ne requiert pas de contrôle phytosanitaire.

(ii)        Ravageurs et contrôles

(a) Insectes

Les insectes ne posent pas de problème majeur au soja-légume.  L’infestation par les mineuses des feuilles et chenilles enrouleuses de feuilles n’a pas été d’un niveau alarmant.  En cas de population importante, traiter de la façon suivante:

 

 

 

Dosage

délai d’emploi (safety interval)

Ravageurs

Produits

par hectare (600L d’eau)

par arpent

(250L d’eau)

Mineuses des feuilles

Alterner

Vertimec 1.8 EC Patron 750 WP

 

 

300 mL

150 g

 

125 mL

60 g

 

 

14 jours

14 jours

Chenilles enrouleuses des feuilles

Alterner

Lannate 90

Baythroid 050 L

Cymbush 10E

Karate 2.5 E.C.

Decis 2.5 E.C.

 

300 g

300 mL

300 mL

600 mL

300 mL

 

125 g

125 mL

125 mL

250 mL

125 mL

 

7 jours

7 jours

7 jours

3 jours

3 jours

 

(b) Oiseaux

Pendant les 2 premières semaines, la plantation doit être protégée contre les oiseaux qui se nourissent des graines lors de la germination.  Des repoussants tels que des épouvantails et des petits pavillons peuvent être utilisés.

(c)  Lièvres

Les lièvres peuvent causer des dégâts aux plantations de soja-légume en se nourissant des jeunes feuilles.  Il est donc important de protéger les plantations avoisinant les champs de cannes soit en les entourant d’une culture de coriandre (Cotomili) ou en utilisant des produits comme le “Créoline” ou le Tamaron dont l’odeur prononcé repousse les lièvres.

 

(j)   Récolte

La récolte débute 60-70 jours après la plantation.  Elle se fait manuellement une fois par semaine en 2-3 reprises.  Des rendements de 10-18 tonnes/hectare (4-7.5 tonnes/arpent) peuvent être obtenus.

Le cycle complet dure de 80 - 90 jours en été et de 90-100 jours en hiver.